Lors d'un rendez vous avec Zohra, 42 ans, maman de quatre enfants, le plus jeune a 4 ans, avec qui, elle a un lien fusionnel. Ils sont très proche, elle parle que de lui, il a de l'eczéma, dort très mal, et reste prés de sa mère, il est très souvent absent à l'école. Elle n'est pas prête à venir à un atelier parent - enfant, je lui propose quelques ateliers pour elle.

Nous partons sur l'idée de l'arbre en dessin, collage, peinture, comme elle le souhaite, et avec quelques mots, elle organise son dessin "arbre familial", elle osait à peine utiliser sa feuille canson, je lui propose des supports plus petits, et elle dessine, des traits, des formes de petites tailles, mets de la couleurs, orange, rouge. Et à un moment, cet instant clé de l'art thérapie, où la personne fait des liens, réalise une situation, se comprend, elle dit très haut "J'ai un enfant de trop", en effet elle a dessiné 5 bourgeons, comme 5 enfants me dit-elle. Une colère vient à elle, elle me dit, lui, c'est mon fils malade, mais je n'en ai qu'un, pas deux. Et en quelques mouvements, elle déchire sa feuille et remet ses quatre enfant, sur l'arbre familial, laissant quelques morceaux.

.../...

Zohra n'est pas revenu en atelier, tout de suite, elle avait besoin de temps.

Et quelques semaines après, elle vient et me raconte, qu'elle laisse partir son fils en cure, sujet qu'elle voulait plus aborder, et qu'elle refusait. Après cette cure, la famille est parti en vacances, elle s'est séparée de ses enfants quelques semaines, temps où ils étaient en famille, et elle est revenu me voir, quelques ateliers, bien plus sereine, et prête à avancer pour elle...



Zohra et parentalité - copyright 2009
Atelier MHélène.P0NCET




Retour à l'accueil