Quelle femme ne s'est jamais faite dire qu'elle était jalouse d'une autre personne et nier énergiquement cette affirmation ? Quel est votre sentiment présent quand une personne attaque votre amour-propre et vous dit des choses que vous n'aimez pas ? Et bien souvent, pour se protéger de ces attaques à votre dignité, vous allez riposter immédiatement. N'est-ce pas un scénario facile à voir ?  

 

Est-ce que cette réaction est avisée pour vous à cet instant ? Absolument. Est-ce que cette réaction augmente le conflit ? Absolument. Ainsi, si votre réaction est uniquement en fonction de votre intérêt, alors vous allez riposter, mais si votre réaction est en fonction de l'intérêt d'UN couple, alors vous n'allez pas attaquer et avoir l'intention sincère de comprendre. C'est votre qualité de vie ici qui est en jeu, ne l'oubliez pas !

Et si vous êtes consciente que votre intérêt personnel est inclus dans l'intérêt de l'autre, car vous êtes UNE relation, alors vous allez vous libérer de la jalousie, car vous n'allez pas frapper votre main gauche avec votre main droite.

 

 

Pourquoi ne pas commencez tout près ?

Ce qui compte d'abord est d'observer que peut-être vous êtes jalouse. Ce qui compte vraiment n'est pas d'accepter ce que les autres vous disent, mais d'accepter si cela est vrai pour vous.

Mais si vous niez, vous affirmez que vous n'êtes pas jalouse avant même de vous regarder, alors vous ne pouvez pas, vous ne pourrez jamais vous libérer de la jalousie, si vous l'êtes.

Imaginez que vous soyez jalouse véritablement, mais que vous niez cela, car vous vous dites que c'est toujours les autres qui se trompent. Que se passerait-il par la suite dans votre vie ?

Croyez-vous évoluer en conscience et vivre en harmonie dans vos relations de cette façon ?

Pourquoi ne pas commencer par vous-même, au cas où tout cela soit vrai ? Car lorsque vous vous observez en premier, alors vous vous aimez.

 

Que vous soyez jalouse ou non, le fait de vous observez en premier démontre une vérité toute simple, soit celle de vous aimer

 

Observons ensemble, le déroulement de la confrontation, de la situation de la jalousie

Votre conjoint vous dit que vous êtes jalouse en décrivant ce qu'il voit de vous concernant une autre personne et vous répondez que vous ne l'êtes pas. N'est-ce pas de cette façon que les choses débutent ?

Vous allez plus loin en niant cela ou en ripostant que c'est lui qui a un problème et alors, le conflit augmente. À cet instant, vous ne pouvez pas faire marche arrière, car le conflit est déjà commencé. Il grossit comme un cancer et crée beaucoup de division dans une relation.

Votre conjoint est dans une position d'observation, mais vous, quelle est votre position, votre point de vue ? En observation ou bien sur une position défensive ? Et cette défensive, cette réaction n'est-elle pas fermée à toute nouvelle observation ? Est-ce que vous niez cela, sans avoir l'intention de comprendre si cela pourrait être vrai ?

S'il-vous plaît, essayez de me suivre en imaginant une situation que vous avez vécu ou que vous vivez et non de chercher à apprendre quelque chose de moi. C'est ensemble que nous faisons le chemin afin d'observer et non d'être sur la défensive.

Lorsque vous êtes sur la défensive, est-ce possible que votre observation soit complètement faussée par le fait de ne jamais faire des choix erronés ? Se pourrait-il que vous soyez jalouse ? Je ne dis pas que vous l'êtes, je vous demande si cela est possible ?

Si vous êtes un mur, comment pouvez-vous observer ce mur ? N'est-il pas nécessaire de s'éloigner du mur afin de pouvoir le regarder ? Le pouvez-vous ? Pouvez-vous sortir de votre corps et ainsi avoir une position d'observation directe de vous ? Une position d'observation, un point de vue comme votre conjoint ?

Votre conjoint vous dit ce qu'il voit de vous et cela est un cadeau pour vous connaître, pour vous aimer. Mais vous désirez savoir s'il se trompe, n'est-ce pas ? Et effectivement, il pourrait se tromper et ainsi vous manipuler pour vous contrôler. Est-ce cela qui vous dérange ?

Nous comprenons que beaucoup d'être humains cherchent à changer l'autre pour l'utiliser à satisfaire ses propres désirs et cela, est ce qui cause encore plus de problème que la jalousie.

Ainsi, vous devez absolument faire la différence entre un point de vue et ce qu'il pense de vous.

Pour y arriver, il suffit de lui poser des questions sur ce qu'il voit et non ce qu'il pense. En fait, si vous faites ceci, ne croyez-vous pas que le conflit pourrait s'adoucir entre vous deux ? Qu'avoir l'intention de comprendre n'est pas une attaque pour vous défendre, mais bien une action aimable pour vous entendre ?

 

Comment déterminer si vous êtes une femme jalouse ou non ?

Voyons ensemble ce qu'est la jalousie et n'acceptez pas ce que je vois à ce sujet, mais observez en vous, si cela à de l'allure.

La jalousie, pour moi, consiste à ne pas avoir quelque chose qu'un autre possède et de parler en mal de cette personne pour que cette personne puisse perdre cette chose qu'elle voudrait.

 

Cette émotion contrefaite est le résultat, que depuis notre enfance, les adultes nous ont dit de ne pas exprimer notre envie, notre désir et ainsi le réprimer, le refouler, le maîtriser.

Par conséquent, nous sommes plein de désir, d'envie, et cela est tout à fait naturel, mais nous avons peur inconsciemment, de les réaliser par des actions et alors nous créons des fausses émotions comme la jalousie pour tenter d'obtenir ce désir convoité ou du moins, que l'autre ne l'ait pas.

Par conséquent, une femme ne peut pas être jalouse d'une autre femme, si elle possède ou est déjà en relation avec son conjoint. Mais si le conjoint commence à être attiré par une autre femme, cela ne signifie pas qu'il n'aime plus sa femme, cela signifie qu'il n'aime pas que sa femme lui impose des limites, des conditions, des obligations, des ordres, des manipulations, des jugements, des critiques, bref, tout ce que l'amour n'est pas.

Mais si la femme est jalouse de la mère ou de la sœur du conjoint, car elle apporte toujours de l'amour et du réconfort à son fils ou son frère, et que la femme n'a jamais eu cet amour de sa mère ou de son frère. Est-ce possible que cela soit aussi de la jalousie ? Est-ce possible aussi que la mère ou la sœur du conjoint soit jalouse ?

Cela est possible, cependant cela n'est pas important que la mère ou la sœur soit jalouse, elles ne sont pas en train de lire ici, mais vous, oui. Et les obliger à lire quelque chose à ce sujet est manifestement une tentative de ne pas vous aimer et chercher à passer la jalousie ailleurs.

 

Est-ce de la jalousie ou de l'amour exclusif ?

En fait, la femme sait que son conjoint n'aura pas la même relation qu'avec sa mère ou sa sœur, donc il n'y a pas de jalousie, mais une autre émotion non naturelle qui est l'amour exclusif.

La femme empêche l'homme d'aimer ou être aimé d'une autre personne. Et cela pourrait créer non pas un problème de relation, mais trois problèmes de relation. La femme avec sa belle-mère, la mère avec son fils et la femme avec son conjoint.

L'amour exclusif est un poison qui empêche toute expression aimable envers les autres. Souvent nous disons que les femmes sont jalouses et que les hommes sont possessifs, mais ce qui se cache en dessous est l'amour exclusif.

Les gens ont été conditionné par l'enseignement à croire que c'est un ou l'autre et non un et l'autre. Voilà la cause fondamentale de l'amour exclusif qui impose des limites, des conditions et des obligations que vous devez être en amour avec une seule personne.

Et ici je ne parle pas d'amour intime, mais d'amour, de bien-être, de prendre soin des autres.

 

Arrêtez de cocher une seule case dans l'amour, mais cocher plus d'une case

 

Vous ne pouvez pas vous libérer de la jalousie si vous ne faites pas d'action, laquelle est relation

Prendre conscience de la jalousie est insuffisant si vous ne faites pas d'action, car l'autre a déjà en lui, une certaine mémoire de votre comportement. Le tort est déjà fait avec une autre personne et vous devez le réparer et aussi valider si vous êtes jalouse. Pour cela, il faut faire une action et non simplement lire un article et en parler.

Vous pouvez aller consulter des professionnels à ce sujet, mais souvent ils ne cherchent pas à vous comprendre, mais à montrer leur éducation et ainsi diviser la relation au lieu de l'unir. Créer une dépendance est une division, car cela n'est pas une liberté, c'est une relation basée sur la peur et ainsi vous soutirer de l'argent en vous faisant croire que c'est pour votre bien.

L'action vous permet d'enlever la douleur en vous et en l'autre et ainsi créer quelque chose de bénéfique. Mais sans action, vous ne faites qu'augmenter la division dans toutes vos relations.

Par exemple, vous observez et acceptez que probablement vous êtes jalouse ou vous voulez avoir l'amour exclusif de votre conjoint. Votre conjoint est peut-être en train de vivre une situation beaucoup plus difficile que vous en étant pris dans l'écorce de l'arbre.

Il aime sa mère, sa mère l'aime en s'offrant mutuellement des soins, des services entres eux. Il vous aime aussi en sachant que sa vie amoureuse est avec vous. N'a-t'il pas la liberté d'aimer et être aimé par plus d'une personne ? Est-ce que sa mère à une relation intime avec lui dans sa chambre ?

Et si la relation avec votre père est bien, aimeriez-vous que votre conjoint vous impose une limite afin que vous ne soyez pas en relation aimante avec votre père ? Est-ce que vous sentez que votre conjoint vous impose cela ? Si oui, votre vie pourrait être un calvaire, n'est-ce pas ?

Et la vie de votre conjoint, comment est-elle si vous êtes jalouse ou possessive par l'exclusivité ? Et la vie de la mère de votre conjoint, pourrait-elle être un calvaire aussi ?

Que pouvez-vous choisir librement de faire ici pour votre bien-être, celui de votre conjoint et celui de votre belle-mère ?

Pourquoi ne pas parler directement à votre belle-mère concernant votre inconscience de votre jalousie, de votre peur de ne pas être aimé en croyant que l'amour c'est un OU l'autre, mais que vous êtes désolé de créer malgré vous des problèmes aux autres ?

Que c'est votre erreur et que vous observez maintenant que l'amour c'est un ET l'autre. N'est-ce pas une action aimable de votre part ? Si vous ne l'expérimentez pas, comment pouvez-vous comprendre totalement et vous libérer de vos sentiments inconfortables, une fois pour toute ?

Pourquoi ne pas accepter de démontrer toute votre confiance en faisant cette action courageuse et sentir en vous par la suite, ce que c'est que de S'AIMER SOI-MÊME ?

 

Si vous n'avez jamais vécu cela, alors dépêchez-vous, car vous manquez quelque chose dans votre vie

 

Et si l'autre aussi est jalouse, exclusive ?

Comment savoir si la jalousie ou l'exclusivité vient aussi de l'autre, de la belle-mère, de la sœur ou autre relation familiale ? Tout simplement que lorsque vous allez affirmer vos erreurs, vos fautes dans cette relation, votre jalousie et exclusivité. Avant de parler en personne et dire les premiers mots, vous allez sentir un inconfort puis cela va rapidement changer en un sentiment incroyable de bien-être en vous.

Si l'autre vous écoute et fait un petit geste d'affection comme vous toucher sur la main, alors vous verrez que c'est vous qui a créé cela, et que maintenant vous venez de vous en libérer à jamais. Plus rien ne sera pareil et c'est temps mieux.

Par ailleurs, si l'autre en profite pour vous attaquer, de profiter de votre vulnérabilité, alors un sentiment de calme se produira en vous, car vous constaterez ce que c'est que de voir une personne jalouse ou exclusive en avant de vous... Plus rien ne sera pareil et c'est temps mieux.

Et votre conjoint dans tout cela ? Il verra facilement que vous n'êtes plus jalouse et que sa mère l'est toujours. Cependant, cela est presque improbable, car si sa mère aime son fils, alors elle sait qu'il est maintenant entre bonnes mains avec vous !

Est-ce que cela vous intéresse de l'expérimenter ? Moi, j'ai expérimenté les deux situations de la réaction de l'autre (geste affectif et attaque) et je sais que ce chapeau me fait du bien. Sinon, je n'aurai jamais été capable d'écrire cet article.

Voilà aussi ce qu'est la véritable crédibilité. Elle n'est pas assise sur un diplôme ou une profession, mais sur des vérités propres.

 

La propagande fonctionne quand on partage nos propres vérités et non nos connaissances apprises

 

>> source de l'article       facebook         formation conseil consultations

Retour à l'accueil