L'art thérapie, un complèment pour les enfants, les adolescents afin de leur permettre d'aller à la rencontre de leur labyrinthe intérieur, et de trouver peu à peu un chemin dans tous les méandres de leur vie et de celle en résonnance de leur famille, un mode d'expression, une "approche autrement" pour "parler en images ou formes" de ses conflits intérieurs, ses angoisses, ses difficultés personnelles et ses désordres émotionnels... Cette technique de travail personnel propose d'utiliser la création artistique ou corporelle pour exprimer ses sentiments et émotions refoulés. "Quand la parole ne peut dire, la création parle". nous dit M.H P0NCET, psychopédagogue, et art thérapeute.

En effet, le mot "psycho" n'est pas toujours accepté, par les enfants, les jeunes, les adoslescents, souvent dans une phase difficile de leur parcours, il n'arrive pas à verbaliser, la relation duelle avec un professionnel n'est pas toujours envisageable. L'art thérapie est une autre façon de passer ce cap, de donner du sens à son présent.

Le principe est de découvrir, de créer, de transformer la matière, et là se passe un transfert qui transforme l'individu par cette expression artistique ou corporelle. De sa souffrance naît une production artistique qui symbolise son histoire, ses blocages, ses possibles, le fil d'Ariane se tisse. Et un cap passe... (voir Livre Jeu et Réalité Winicott)


Elle nous explique une séance :

"Il avait 10 ans, déscolarisé, il était hyperagressif, l'équipe de l'institut avait beaucoup de difficultés avec lui, la séance de terre démarra, un travail sur le mot "visage". l'argile dérangeait, froide et dure, elle n'était pas malléable. Un temps d'apprivoissement se mit en place, la terre se transformait sous ses doigts "interrogatifs", la forme se mit en place, à grands coups de claques, un peu plus d'eau, et encore,.. éclaboussure, étonnement,... la terre devint trop liquide, elle prenait ses marques, et questionnait les mains.

Le geste changea !

La matière menait la danse, elle devint douce et malléable, agréable même dit-il, et là, la notion de plaisir, de douceur, il carressait cette terre, lui donnait forme avec un visage rayonnant, à cet instant, là, le déclic a eu lieu en lui... "je découvre la douceur, le contraire de la force", à cet instant, il s'arrêta..

J'ai compris qu'il découvrait ce qu'en dix années, il n'avait pas saisi, ses yeux parlait, il pris plaisir à terminer la séance, à mettre les moindres détails." L'équipe l'observait, et il se questionnait. La séance terminée, il souhaitait continuer ce travail, il a compris dit-il."


Ses interventions peuvent être en groupe ou en individuelle, la matière travaillée (terre, peinture, collage ou arts mixtes) dépend des difficultés, de l'enfant, et du lieu. La terre est un médium qui permet de travailler plus en profondeur, elle implique directement le corps, selon la proposition argile, argile et pierre, ou créations selon Osmane Sow*.


texte copyright - 2009 *spécialité de M. H P0NCET

Retour à l'accueil